La Providence permet bien souvent aux circonstances les plus décourageantes de s’accumuler les unes après les autres d’une manière inimaginable, mais nous continuons à avoir confiance.

Finalement, un triomphe couronne notre insistance, car il couronne notre confiance. Nous pourrions nous décourager, mais en ayant confiance, Notre Dame du Bon Conseil de Genazzano finira par nous obtenir la victoire.

Il y a des victoires auxquelles nous parvenons en passant par toute sorte de déceptions et de déplaisirs, qui nous donnent l’impression d’avoir été abandonnés de Dieu, mais à un certain moment elles nous montrent la présence de la Providence dans sa bonté, sa générosité, en récompensant notre confiance et notre courage : voilà la gloire du véritable catholique. Il adviendra un temps où mes enfants spirituels devront lutter sans moi.

Il pourrait alors y avoir des mouvements de découragement face à l’idée qu’il n’y a plus aucune solution. Tout a une solution dans la mesure où nous gardons toujours confiance et où, faisant face aux plus grandes absurdités, nous disons :

« J’ai confiance en Dieu, en Notre Dame, et cette confiance ne sera pas déçue. Avançons d’un pas ferme et sûr, regardons vers le ciel, le chapelet à la main. La victoire nous appartient ! »

 Plinio Corrêa de Oliveira

(Extrait de conférence du 28/1/1944)